IMMERSION ANGLETERRE : Inondations au pied de la résidence

Inondations

STOKE-ON-TRENT – Samedi 26 octobre, les L3 en immersion en Angleterre ont dû évacuer leur résidence. Une pluie diluvienne a engendré des inondations dans l’université de Staffordshire. Certaines chambres ont subi des dommages.

Il est 10h ce samedi 26 octobre quand les étudiants en immersion en Angleterre apprennent que des pluies ont fait déborder une rivière à proximité. Les personnes en charge de la résidence demandent aux résidents de sortir au plus vite et d’emporter leurs « affaires essentielles ».

Des dizaines de personnes ont été évacuées dans le Leek Road Venue (LRV), une boîte de nuit de l’université. Selon nos confrères de Stoke-on-Trent Live, le bâtiment Aynsley, où résident les efreiens en immersion, a été touché par les eaux. « C’est la troisième année consécutive que cela arrive », note une personne qui s’est confiée au journal local.

Les lits où certains étudiants ont dû dormir. Photo : Stoke-on-Trent Live

Une prise en charge rudimentaire après les inondations

Une fois les étudiants arrivés dans le bâtiment de confinement, les personnes en charge de la résidence réalisent qu’ils ne possèdent pas de liste des efreiens en immersion. « Ils nous ont demandé de tout écrire à la main sur une feuille blanche : nom, prénom, identifiant et numéro de chambre », nous indique Amélie (prénom modifié), une étudiante sur place.

Ils reçoivent peu après une information, comme quoi ils n’ont plus accès à leurs chambres jusqu’à nouvel ordre. À 20h, ils reçoivent un mail disant que les résidents du bâtiment Aynsley devront attendre le lendemain avant de rentrer. D’après eux, une canalisation de la résidence a explosé, donc l’électricité a dû être coupée.

Au final on a dû passer la nuit sur des lits de camps dans la boîte de nuit, sans douche, sans vêtements propres, sans brosse à dent et dans le froid vu qu’il n’y avait pas de chauffage. Ils nous même dit qu’ils nous donneraient le dîner gratuitement, mais il n’y en a jamais eu. Juste du thé et du café.

Amélie
Les inondations à Stoke-on-Trent

Un retour à la normale plutôt difficile

Une fois l’accès à la résidence autorisé, les étudiants constatent que leurs appartements n’ont pas été touchés. L’électricité et l’eau sont néanmoins dans un piteux état. « On a dû jeter toute la nourriture de nos frigos, canalisations explosées, il y a des problèmes d’électricité au deuxième étage, la lumière ne fonctionne pas… », nous confie Amélie.

La résidence a précisé aux étudiants qu’ils pourront être compensés pour la nourriture, et que leurs cours vont être déplacés. Ils vont recevoir une compensation d’un montant de 50 livres par étudiant

Les étudiants en Angleterre n’en sont pas à leur premier déboire. Le 25 septembre dernier, un étudiant armé d’un couteau s’était infiltré dans la résidence. Cette personne n’a pas été retrouvée. De plus, une fille, ne résidant plus dans l’école, est entrée par effraction dans des chambres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *