La naissance des BBB

Les bbb dans leur habitat naturel

Peut-être avez-vous entendu parler des BBB, alias Blossom, Buttercup et Bubbles, les trois Super Nanas de Cartoon Network. À l’Efrei, Léa, Clarisse et Rania sont leurs alter-ego et sont présentes sur les réseaux sociaux depuis ce début d’année. Elles avaient initialement prévu de faire une fake liste BDE pour 2020, mais les circonstances ont fait qu’elles se sont désistées. Fans de Britney Spears, nostalgiques de Habbo Hôtel, makeup artists en devenir : rencontre avec les trois nanas déchues de la campagne BDE

Note : Cet interview a eu lieu le 23 mars.

Question : Que veut dire BBB ?

Ce sont les trois Super Nanas : Blossom, Buttercup et Bubbles, ou Bulle, Belle et Rebelle en français. Si on a choisi la version anglaise, c’est pour rajouter du flow. Les trois noms commencent par les mêmes lettres donc c’est plus stylé. On est tombées sur l’idée en cherchant un nom pour notre compte Instagram, @bbb_plastics, et c’est resté.

C’est aussi nos trois couleurs préférées, à savoir le vert, le rose et le bleu. Puis dans la culture pop, c’est 3 super amies donc ça correspondait aux personnages qu’on voulait montrer aux autres

Les Super Nanas
Les Super Nanas : Bubbles, Blossom et Buttercup © Cartoon Network

Vous êtes que trois BBB ?

Les gens qui veulent se rajouter, c’est des faux [rires] ! En vrai, on est un petit groupe, les Plastics, c’est pourquoi on a « bbb » et « plastics » dans notre pseudo Instagram. On voulait se présenter avec la liste des Plastics à la campagne, qui était exclusivement féminine. On est une dizaine de copines dans le même délire

Pourquoi ne pas avoir tenu votre candidature ? Ça reste pas mal de monde pour une fake liste

Au départ on était toutes les trois, super chaudes pour faire la liste. On a essayé de recruter des gens, mais franchement, les filles c’est vraiment des filles. Du coup ça a commencé à tourner, les gens ont commencé à en parler, et on a eu beaucoup de jaloux, de haterz. Avec la notoriété viennent les critiques comme on dit.

Mais c’est aussi surtout à cause du confinement, car on avait prévu plein d’activités sur le campus, et ça nous a refroidi, ça perdait tout son sens. C’est surtout à cause des rageux et du confinement qu’on s’est désistées, mais on a appris à faire avec les rageux, ça nous a formé, et on est encore plus famous maintenant

Montage des BBB sur leur Instagram
Rania, Léa et Clarisse © bbb_plastics

Quelles auraient été vos activités sur le campus ?

On va pas tout dire ici, seulement certaines activités. Notre première idée était de faire un téléphone rose. On voulait aussi faire les tâches ménagères chez les gens, pour gagner une campagne on est prêtes à tout ! On joue surtout sur les stéréotypes des femmes dans notre programme. Un speed dating aussi, ouvert à tout le monde, car on encourage toutes les relations.

Sinon, on pensait faire un concours de drague pour donner nos conseils d’expertes sur les performances d’Efrei Charo. C’est vraiment dommage, on avait beaucoup d’idées mais avec les circonstances, on a dû tout annuler.

Si vous étiez élues, quel aurait été votre programme ?

Rania : Clarisse était présidente de la frat- [elle se fait couper par Clarisse]
Clarisse : Me parle plus d’eux ! Le truc c’est que les garçons sont très susceptibles, c’est des garçons quoi. Le problème avec les fraternités, c’est que ça manque de femmes. C’est leur but, mais c’est aussi le problème ! Je voulais être présidente de la frat pour rigoler avec eux, mais disons que ça les a touchés. J’ai pas envie d’en parler car sinon ça va m’énerver !

En fait, si Clarisse voulait être présidente de la frat, c’est qu’on voulait centraliser la gestion de l’école parmi nous 3. Notre programme, c’était qu’on gère toutes les plus grosses asso de l’école. Clarisse à la fraternité, Rania à la Sep et Léa présidente du BDE. Mais bon, malheureusement c’est fini…

Après, on voulait faire les élections de Miss Plastic chaque mois. Ça s’appelle Miss Plastic mais c’est pour tout le monde, faut le savoir. Une Miss Plastic, c’est une personne avec du caractère, qui ne se laisse pas faire.

Qu’est-ce que vous pensez de la condition des femmes à l’Efrei ? D’autant plus que Léa a organisé la Journée des Droits des Femmes de l’Efrei cette année

Léa : Je pense qu’elles sont pas assez visibles, que les mettre en avant dans les asso et dans l’école en général est une bonne idée. On est quand même nombreuses, mais on ne nous voit pas assez.

C’est surtout pour ça qu’on a fait cette fake liste, pour donner de la visibilité aux femmes de l’école. On voit que les choses évoluent quand même, malgré les rageux. De toutes façons, ils comprendront dans 10 ans ! On essaye de faire des choses pour impliquer les femmes dans la vie de l’école, et même les femmes ne veulent pas de nous donc bon, c’est pas très grave [rires]

Pas mal de gens aiment bien le délire, c’est surtout qu’on veut s’amuser, qu’on partage ce qu’on fait, on participe un peu à tout ce qui est proposé sur le campus… On veut montrer qu’on est proche des gens et c’est pour ça qu’on va à leur rencontre. On est aussi très proches de nos fans, je trouve !

Les BBB refaites comme jamais
© bbb_plastics

Pendant le confinement, on fait des meetings sur Habbix tous les soirs à 20h30. Si vous voulez nous rejoindre, recherchez l’appartement « Efrei Paris » ou sinon le « QG BBB » . Tout le monde peut y venir, on a même mis des chambres d’invités. Vu que Habbo est payant, on a préféré aller sur Habbix, on voulait mettre l’argent de la campagne ailleurs.

Pourquoi BBB est une fake liste et pas une vraie ?

La réponse vraiment pas drôle mais vraie, c’est qu’on peut légalement pas faire d’association exclusivement composée de femmes. Clarisse et Rania viennent d’arriver, donc on tâte le terrain pour sûrement se présenter l’année prochaine. C’est pour se présenter, pour sensibiliser les gens à notre existence qu’on est là.

Avez-vous un message à transmettre à BDE Odyssée ?

Rania : J’ai un petit message personnellement, remboursez-moi les jus d’oranges que j’ai payé pour le petit-dej ! 21 euros et 59 centimes pour être précise, je vais d’ailleurs aller leur rappeler juste après l’interview [rires]

Sinon, ils ont pas eu de chance. C’était la pire année, d’ailleurs courage à eux pour gérer la campagne. On sera toujours là pour y participer, avec nos commentaires et nos live sur Instagram. Pourquoi pas même organiser une soirée Habbix pour la campagne… En tout cas les BBB seront présentes, quoi qu’il arrive !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *