Segfault s’empare de MEMEFREI (et inversement) !

segfault vs memefrei

L’équipe de MEMEFREI s’est vue désemparée en apprenant, ce matin, que des hackeurs de Segfault, la page de memes d’une école au nom d’Epita, se sont emparés du célèbre groupe Facebook.

Les administrateurs de MEMEFREI, ce groupe Facebook qui héberge et dorlote les meilleurs memes de l’Efrei depuis bientôt 2 ans, sont tombés des nues. Segfault, la page Facebook de memes des étudiants à l’Epita s’est emparée du groupe dans la nuit. Désormais défiguré, l’avenir de MEMEFREI est incertain.

La nouvelle photo de couverture de MEMEFREI

C’est aussi efreidoc.fr qui, semblerait-il, soit tombé entre les mains des étudiants de l’Epita. Le nom de domaine a été vraisemblablement modifié par epitadoc.fr. Difficile de dire si les copies d’examens du célèbre site d’hébergement de ressources pédagogiques resteront intactes.

Un travail de refonte est en cours côté Epita, ils éditent manuellement les 14 000 documents pour changer les mots Efrei par Epita et Esigetel par Epitech afin de nous voler notre identité. On espère bien pouvoir négocier un retour de notre beau projet à la maison avant la fin de cette barbarie.

Un admin d’Efreidoc

Un hacking de page peut en cacher un autre

Toutefois, comme le dirait la célèbre expression « la roue tourne a tourné » , l’équipe de MEMEFREI s’est à son tour emparée de Segfault. Dans un communiqué riche en émotions, Abel Derderian, ex-admin de MEMEFREI, indique :

« Mes chers enfants,
Il semblerait que nous eussions été des tocards, et que notre page ait été volé par les admins de Segfault.
Et au passage, les saligauds ont volé Efreidoc.
C’est le dernier message que je suis autorisé à poster sur cette page.
Cependant, eux-même tocards (c’est dans la fonction d’admins de page de meme, comme nous), étant partis à la chasse, ils laissèrent Segfault, page de meme d’une école appelé EPITA à notre merci.
Auriez-vous des memes à suggérer que nous puissions poster chez eux pour nous défendre, mes amis ?
 »

Segfault, à son tour, défiguré
La vengeance est un plat qui se mange salé – Photo : la page de Segfault prise à son tour par Memefrei

Abel fait appel à la diligence des « memelords » de MEMEFREI pour produire en masse des memes sur Epita. En cette période de campagne BDE, les listes ont elles aussi été conviées à produire leurs meilleurs memes, déjà disponibles sur Segfault.

En contrepartie, Segfault publie depuis peu des memes sur MEMEFREI en guise de vengeance. Ils ont, semblerait-il, même fait appel à ce cher Elon Musk pour assouvir leur soif.

Segfault a convié Elon Musk à supprimer l'Efrei
Elon nous a trahi

En revanche, rien ne semble encore perdu pour l’équipe de MEMEFREI qui tentera de négocier avec l’ennemi si les conditions le permettent.

On est en train de monter une équipe de choc avec quelques anciens, dont Joachim Nitrosso et Abel Derderian, pour aller voir Epita avec quelques bières pleines si tout se passe bien pour négocier, et quelques tessons de bouteilles cassées si tout se passe mal

Un admin de MEMEFREI

L’époque est sombre et l’avenir est trouble. Si la prise en otage de MEMEFREI est toujours en cours, celle de Segfault est une occasion rêvée. Seuls les memelords de MEMEFREI pourront venger cet affront en produisant toujours plus de memes. « Il va falloir qu’on les forme sur le nouvel humour d’Epita, ça va être un gros challenge mais on a des membres d’élites » , conclut Abel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *