Départ de l’équipe 4L et Faons pour le 4L Trophy

L'équipe 4L et Faons

Le 4L Trophy, ce rallye humanitaire étudiant, en est à sa 23e édition. L’équipe 4L et Faons de l’Efrei a sorti sa plus belle Renault 4L de 1988 pour parcourir les 6500km de l’épreuve mondiale

Le 4L Trophy est un rallye humanitaire réservé aux étudiants de 18 à 28 ans. Depuis 23 ans, l’événement invite des milliers de vieilles bagnoles à parcourir des milliers de bornes dans un but solidaire. Cette édition 2020 relie Biarritz à Algeciras en Espagne, puis direction Merzouga dans le Maroc avant d’arriver à Marrakech.

Cette année, un seul équipage aux couleurs de l’Efrei parmi les 1065 autres. Louis Lefevre et Boris Lours Riou, en M2 IT for Finance, ont embarqué dans une Renault 4L Sinpar à 4 roues motrices (1988) et vont relever le défi. Les coéquipiers des 4L et Faons sont actuellement en route pour leur premier 4L Trophy de leurs vies.

4L et Faons et quelques milliers de 4L
Plus d’un millier de 4L pour le départ à Biarritz – Photo : 4L et Faons

Les deux coéquipiers se retrouvent aujourd’hui à Salamanque. Ils ont décidé de faire une étape entre Biarritz (ville de départ) et Algeciras, en Espagne, où ils prendront un ferry (le Tanger Med) direction le Maroc.

Un rallye avant tout humanitaire pour 4L et Faons

Une fois arrivés au Maroc, ceux-ci iront à Merzouga pour faire don de fournitures scolaires et sportives. L’association en bénéficiant sera les Enfants du désert. Ils ont pu récolter près de 650€ de dons et de fournitures sur une cagnotte Leetchi.

À l’issu de leur parcours, les deux efreiens rejoindront Marrakech pour une ultime soirée dans un hôtel de prestige. Le premier mars, ceux-ci se verront remettre leur prix lors d’une soirée avec leurs confrères de 4L.

C’est 6000 kilomètres de bonheur, d’aventure, de souvenirs et de péripéties. […] L’ENTRAIDE ! C’est une des valeurs essentielles du 4L Trophy !

L’équipe 4L et Faons

La course se veut avant tout solidaire, non seulement pour l’association qu’ils comptent soutenir, mais aussi entre coéquipiers. À titre d’exemple, au matin du jeudi 20 février, une durite de la Renault de l’équipe était cisaillée. Un mécanicien s’est alors déplacé au bord de l’autoroute pour leur réparer tout ça.

4L et Faons et leur Renault
La Renault Sinpar au top départ – Photo : 4L et Faons

Il reste encore plus d’une semaine pour l’équipe avant d’atteindre son but : Marrakech. Ce challenge est pour eux que du bonheur. Par ailleurs, l’association 4L et Faons compte recruter de futurs trophistes « en quête d’aventure et de solidarité internationale » . N’hésitez pas à suivre leur aventure et à les soutenir sur leur Instagram : 4l.et.faons !

Laisser un commentaire